art lise fortin croissance

CORPS ET ÊTRE
Entre la créativité et ses limites
Il y a la même relation qu’entre le corps et l’être
Comme l’arbre dans la forêt,
Ce corps peut être celui qui empêche de voir le paysage
Comme il peut être celui qui permet
De se centrer au cœur de la vie et de ses dons.

Plus j’accueilles les limites de mon corps,
Plus il s’enracine. Avec lui et par lui,
C’est toute ma vie qui engendre ses fruits.

Que mon identité soit limitée
M’autorise à recevoir de l’autre
Ce qui n’est pas possible en moi,
Et permet à cet autre de bénéficier,
Aussi, de mon authenticité

Combien d’arbres dans la forêt ignorent leur potentiel.
C’est par le soin qu’il porte à son unicité,
A son identité, à ses limites humaines,
Que l’être humain maximise son pouvoir créateur.

Comme cet arbre fortement enraciné,
Je me réjouis de mon existence ,
Et je contemple la beauté du monde,
Sans nier que j’en fais partie.

Lise Fortin
Tous droits réservés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s